Plastic Odyssey

Plastique_Plastic_Odyssey_Expedition
Chaque minute, 19 tonnes de plastiques sont déversées dans l’Océan.

Le projet Plastic Odyssey

Chaque minute, 19 tonnes de plastiques sont déversées dans l’Océan, soit l’équivalent d’un camion poubelle ! Les conséquences pour la faune, la flore, la santé humaine sont irrémédiables, il est donc urgent d’agir. Et pourtant, une fois en mer, il est trop tard : seulement 1% des déchets plastiques flotte, quand le reste coule ou se dégrade en micro-particules, impossibles à repêcher. 
C’est donc en amont qu’il faut agir : réduire les déchets à terre avant qu’ils n’aillent contaminer les océans. De ce constat est né le projet Plastic Odyssey : monter une expédition au tour du monde pour aller à la rencontre des populations, les sensibiliser et construire avec elles un réseau d’initiatives locales offrant une nouvelle vie aux déchets plastiques.

Dans ses cales, le bateau Plastic Odyssey, ancien navire de recherche océanique, regorge de solutions pour lutter contre la pollution plastique. Ces solutions relèvent de deux stratégies complémentaires :

  • Nettoyer les erreurs du passé (“Clean up the past”) : en attendant que nous changions notre production et nos comportements, les déchets sont là et s’apprêtent à rejoindre les océans. Dès lors, le recyclage s’impose, et spécifiquement dans les pays émergents qui sont dépourvus de filières de retraitement. Recycler 1 déchet plastique sur 2 dans 20 pays permettrait de réduire la pollution plastique de l’Océan de moitié !
  • Construire le monde d’après (“Build the future”) : au-delà du recyclage, l’avenir devra être sans plastique à usage unique. Pour cela, nous devons développer des alternatives au plastique et allonger la durée de vie des objets qui ne peuvent pas être remplacés.

Afin de stimuler des filières de recyclage dans les pays émergents, Plastic Odyssey développe des machines de valorisation de la matière plastique. Ces technologies existent dans l’industrie depuis des années, mais le projet de Plastic Odyssey est d’en réduire le coût, la complexité de fabrication et de fonctionnement, en particulier grâce à des plans de fabrication en “open-source” (sans brevets).

Recyclage
Parmi les machines sur lesquelles travaille Plastic Odyssey (de gauche à droite sur l’image) : une extrudeuse, un compacteur, un broyeur, une centrifugeuse, un bac de lavage, et un barillet.

L’expédition

Plastic Odyssey fait escale dans les zones les plus touchées par la pollution plastique, pour y expérimenter des solutions adaptées aux besoins locaux, avec habitants et entrepreneurs.

Expedition_Plastic_Odyssey

Le Tour du monde prévoit 30 escales sur 3 continents : chaque escale dure au moins 3 semaines, au cours desquelles ont lieu les actions de sensibilisation, de diffusion du savoir-faire et d’expérimentation de solutions locales. 

  • 2022, Mission Méditerranée : Après un arrêt à Marseille, le navire mettra le cap sur la Méditerranée à l’automne 2022.
  • 2023, Afrique et Amérique : En 2023, le navire fera escale sur les côtes d’Afrique de l’Ouest et d’Amérique Latine.
  • 2024, Asie Pacifique : direction le Pacifique et l’Asie, avant les dernières escales de l’expédition !

En raison de quelques travaux imprévus sur la structure qui ont décalé l’expédition de plusieurs mois, le navire s’apprête à prendre la mer à l’été 2022. Une première traversée a déjà eu lieu en janvier, de Dunkerque à Saint-Nazaire, permettant de tester le comportement du bateau à la manœuvre et de valider les aménagements apportés ces derniers mois.

Le navire mettra le cap sur Marseille en juillet prochain, pour une dernière escale avant un départ pour le Liban, l’Egypte ou encore la Tunisie. L’escale phocéenne sera mise à profit pour faire découvrir au public le laboratoire embarqué de Plastic Odyssey et inaugurer officiellement la navire.

L’engagement Bunzl France

Bunzl France, partenaire solidaire, s’engage aux côtés de Plastic Odyssey afin de contribuer activement à la réduction de la pollution plastique à l’échelle mondiale. 

En devenant un partenaire financier de l’expédition qui appareillera cet automne, Bunzl France entend concrètement participer à la lutte contre la pollution environnementale.

Ce partenariat porteur de sens s’inscrit dans la durée puisque le groupe s’est engagé aux côtés de Plastic Odyssey dès l’année 2021 et ce, pour 3 années.

Cet engagement sur le long terme rejoint les efforts entamés depuis quelques années déjà par les sociétés Bunzl d’accomplir leur “révolution verte”.


En ce moment